Prévention du paludisme pendant la grossesse à Madagascar

Le paludisme constitue encore  un grand fléau pour les femmes enceintes et l’enfant de moins de  5 ans. Si le politique national de lutte contre le paludisme en 2005 recommandait le traitement présomptif intermittent par le sulfadoxine-pyriméthamine en deux cures de trois comprimés en prise supervisé par le prestataire (à partir de la 16ème semaine d’aménorrhée et un mois après),  le nouveau schéma de prévention actuel recommande trois cures toujours en prise supervisée directe.

La particularité de cette mise à jour réside dans le moment de la prise de la première dose: en effet, il est recommandé de prendre la première dose au début du  premier trimestre de la grossesse (12-13ème semaine d’aménorrhée). Cette modification  s’avère justifiée étant donné qu’une infestation précoce dès la 8ème semaine d’aménorrhée est possible.

Laisser un commentaire